L'école d'Icirque

Présentation de l'école

L’Ecole d‘Icirque, c’est le Cirque au service de la vie : se poser des questions pour apprendre et chercher pour trouver des réponses.

Oser être soi même au sein d’un espace sécurisant, stimulant, créatif et magique.

C’est en jouant et seulement en jouant que l’on est créatif !

Et c’est l’expression de cette créativité qui nous permet d’agir sur le monde.

logo-ecole-cirque-icirque

Le projet pédagogique

La Naissance du projet
Autour de la marmite il y a deux intervenants, artistes et pédagogues. Dans la marmite mijote le bouillon du cirque, on y a ajouté une louche de théâtre, une grosse poignée de magie, du théâtre d’ombres, et surtout le souffle de la liberté. En bref, nous vous proposons une bonne tambouille à la saveur inoubliable, venez y ajouter votre grain de sel…
L’intention
Notre parti pris : le cirque comme outil de connaissance de soi, de l’autre, de développement de la créativité et de la coopération. Une palette d’activités pour révéler les potentiels d’expression et contribuer à l’éveil global de l'être, du corps et de la personnalité. Apprendre à être et faire ensemble, coopérer pour créer, ce n’est pas seulement construire un spectacle, c’est mieux se connaître soi et rester curieux de l’autre, oser se faire confiance, partager et s’enrichir de nos différences. Le cirque vit lorsque l’enfant lui donne un sens et l’alimente d’une émotion, il s’approprie un nouveau langage. Le cirque est une aventure sociale et culturelle où chacun a sa place. Sa terre est fertile, venez y semer vos rêves et récolter les pousses d’un jongleur équilibriste ou d’un clown magicien…
La méthode
Nous nous appuyons sur la méthode cherche-trouve transmise par Lan N’Guyen (ancien Artiste du Cirque national du Vietnam, pédagogue, cofondateur de l ‘Ecole du Cirque Plume). Elle est basée sur six couleurs représentant les différentes techniques proposées : le clown, l’équilibre, le jonglage, la magie, les aériens et l’acrobatie. Notre rôle d’intervenant est d’éveiller la curiosité de l’enfant, de l’accompagner à débusquer et exprimer ses richesses. Par le plaisir du jeu, susciter son goût de l’effort et son engagement dans le travail.
Le déroulement d’un projet Cirque
Le projet se déroule en trois phases :
• 1e phase : La découverte Les enfants découvrent le lieu, les différentes disciplines, le matériel, les règles de sécurité, de jeu, de travail. Ils explorent le champ des possibles de l’univers qui s’ouvre à eux.
• 2e phase : l’apprentissage Les enfants s’approprient l’outil et approfondissent les différentes techniques des arts du cirque. Riches de leurs découvertes, ils prennent conscience de leurs envies, de leurs capacités. Ils choisissent un axe de recherche et de travail.
• 3e phase : la création Temps orienté vers la construction et la présentation. Les enfants élaborent des numéros nourris de ce qui les font rire, les intriguent ou les émerveillent.
Comment ça se passe ?
Chaque atelier commence par un temps d’échauffement collectif (mouvements, corpo-rythmes, jeux collectifs, mime, clown ...) La séance alterne des temps de jeux et de travail. Les techniques de cirque sont travaillées indépendamment et/ou mélangées, individuellement et/ou collectivement. Les enfants sont invités à trouver leur propre chemin de liberté dans le cadre de travail imposé par la consigne. Nous encourageons les enfants à jouer au cirque en partageant aux autres leurs présentations. Cette présentation (non obligatoire) n’est pas un spectacle. En fin de présentation, un temps de discussion s’engage entre le public et les artistes afin de partager leurs sentiments, leurs idées. Ces échanges apprennent aux enfants à distinguer la critique du jugement. Développer l’usage de ce sens critique respectueux, c’est offrir son regard pour soutenir l’autre dans son apprentissage, c’est vivre la richesse de l’intelligence collective.
Les champs d’interventions
Depuis 1995, l'école d’icirque intervient dans différentes structures, pour tout type de publics :
• Classes de découvertes Cirque.
• Cours hebdomadaires enfants, adolescents et adultes.
• Stages lors des vacances scolaires.
• Ateliers parents enfants.
• Interventions en centres de loisirs, de vacances...
• Interventions dans le cadre de projets Cirque avec les écoles.
• Interventions en milieux spécialisés (IME, hôpitaux ...)
• Formations de formateur.
• Aide à la création Artistique.

L'école d'Icirque est partout !

Jouons avec les ombres et la lumière

L’ombre amplifie et révèle, elle permet la transformation.

Grâce au théâtre d’ombres, le jeu, le corps en mouvement, l’utilisation d’objets se prête aux métamorphoses, aux images poétiques.

Donner par les ombres une forme aux sentiments, aux situations…

Explorons les champs des possibles vers l’imaginaire et trouvons une autre réalité.

Le livre d'or de l'école d'Icirque

Écrivez un nouveau message dans le livre d’or

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
5 messages.
Isabelle Ecole Boileau de Montrouge a écrit le 24 novembre 2022 à 15h56
Pour moi, enseignante depuis 25 ans, partir en classe de découvertes avec mes élèves est un moment incontournable de l’année scolaire. Il y a de cela 5 ans, je suis partie en séjour Cirque et Magie organisé par la mairie à Bérou la Mulotière. Ce n’était pas celui que j’aurais aimé faire à cette époque car le thème ne me parlait pas. Les compétences que je pouvais raccrocher aux Arts du Cirque ne m’inspiraient pas. J’ai tout de même réussi à rédiger mon projet pédagogique en y incluant ce que je savais enseigner : écrire, se servir du numérique pour transmettre des informations et des émotions afin d’intégrer les familles dans notre projet, utiliser l’image. Ce premier séjour fut une révélation : une rencontre avec deux personnes fantastiques Cyril le circassien et Julien le magicien qui m’a permis de faire évoluer mon approche de l’enseignement. Leur approche ludique, sans contraintes, a amené les enfants à prendre confiance en eux et à se surpasser dans les différents ateliers des Arts du Cirque : jonglage, équilibre, jeux de scène, acrobatie, dextérité, imagination… D’autre part, le matériel mis à la disposition des enfants est divers, varié et en quantité de façon à ce que plusieurs enfants puissent accéder aux mêmes ateliers en même temps. Ces ateliers permettent de développer l’entraide, la confiance en soi, la confiance aux autres, la motricité, les prises de risque et la gestion des émotions. Depuis, j’ai réussi à repartir deux fois avec eux à Bérou la Mulotière en classe autogérée Arts du Cirque et Magie avec le même entrain que la première fois. En raison de la situation sanitaire, notre école a monté un projet et a réussi à faire venir le cirque à l’école. 10 classes ont pu bénéficier des interventions de Cyril et de son énergie sans faille. 2 X 3 heures par jour durant 4 semaines en plus des 6 jours avec les CM2 l’année scolaire précédente. Les enseignants, les parents, les élèves ont adoré ces moments d’activité et de partage. Un grand merci ! À très bientôt pour de nouvelles aventures. Isabelle CM1-CM2
Sophie Ecole Boileau de Montrouge a écrit le 24 novembre 2022 à 15h55
Pour les élèves, le cirque c'est le chapiteau, les clowns, les jongleurs... Après une démonstration du matériel et des accessoires, devenir à leur tour artiste, conduit les enfants à prendre des risques, anticiper, montrer aux autres, se mettre en scène, s'engager dans des situations nouvelles - les équilibres -, faire quelque chose de difficile, utiliser du matériel spécifique et s'organiser corporellement pour avoir une activité motrice avec et grâce à des partenaires, coopérer.  Mener un projet cirque avec sa classe, c'est vivre des émotions telles qu’éprouver de la joie après avoir dépassé ses peurs ou ses difficultés. 3h de cirque chaque jour pendant une semaine a permis aux élèves de pénétrer un monde magique et féerique. Chacun a progressé à son rythme, la classe a suivi avec bonheur un véritable parcours initiatique. Merci à Cyril qui a mené de façon remarquable cette semaine de cirque avec un grand professionnalisme !  Sophie, institutrice CE1
Catherine Ecole Boileau de Montrouge a écrit le 24 novembre 2022 à 15h55
"Une belle rencontre !! Pédagogue et artiste, Cyril a fait entrer la classe dans le monde merveilleux du cirque. Grâce à lui, les élèves ont pu essayer différents matériel et se découvrir jongleur, équilibriste, clown,... Son approche ludique est basée avant tout sur le plaisir et l'échange. Le matériel à disposition, nombreux et très varié, a permis à chaque élève de se trouver une discipline "coup de cœur" à perfectionner. Mention spéciale pour l'activité chapiteau que les élèves redemandaient à chaque séance !! Au bout de quatre séances de 3h, tous les élèves ont pu partager avec le groupe une nouvelle compétence avec une certaine fierté. A refaire sans hésiter !" Cath, institutrice CE2
Babeth de Montrouge a écrit le 24 novembre 2022 à 15h54
Excellente semaine que les enfants ont apprécié. Très bon circassien, intervenant qui a su s'adapter à chaque classe, à leurs émotions, excitations donc rebondit tout de suite selon les états des enfants et jour d'intervention (ex: vendredi après - midi).  Très disponible, à l'écoute des enfants, bonne analyse du comportement de certains.  Intervention très variée grâce à son professionnalisme et son matériel disponible aux élèves.  4 x 1/2 journée.... bonne formule car les élèves ont plus de temps pour s'investir et progresser.  Aucun souci pour travailler à nouveau avec Cyril. Projet à renouveler.  Babeth, institutrice CE2
Kathleen de Montrouge a écrit le 24 novembre 2022 à 15h53
Cyril a réussi à capter l'attention des élèves et à les mettre en condition d'apprentissage. Les élèves ont apprécié les activités proposées et la diversité du matériel mis à leur disposition. Une vraie progression a été constatée en fin de semaine. Une semaine de stage qui a été appréciée par tous. Un APSA idéal pour créer et renforcer les liens au sein du groupe. Nous avons pu réinvestir en Français avec ce qui été fait tout au long de la semaine. Je recommande ! Kayhleen, institutrice CE2